PUBLICITÉ

La World Pride célèbre la diversité à Madrid

La World Pride célèbre la diversité à Madrid
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Un festival de couleurs et de son près de la fontaine Cibeles à Madrid pour la World Pride, fête mondiale de la diversité qui s’achève ce dimanche.

Ce samedi, c‘était le moment fort, avec la grande marche. Plus de 50 chars multicolores et inventifs ont parcouru le centre de la capitale espagnole.

La World Pride est organisée depuis 2000 dans différentes villes du monde. Les précédentes éditions se sont déroulées à Londres et Toronto.

Madrid n’est pas pour rien une des capitales du monde des revendications des homosexuels. L’Espagne est en effet l’un des premiers pays au monde à avoir autorisé les unions de couples de même sexe en 2005.

Mais au-delà des revendications, la World Pride, c’est aussi une grande fête, et en la matière, la capitale espagnole est aussi une référence.

“Peu importe qui vous aimez, Madrid vous aime”, c’est le slogan de l‘évènement, et c’est aussi le message qu’a posté la maire de la ville sur son compte Twitter.

Madrid quiere que recordéis siempre, que nunca olvidéis, que améis a quien améis Madrid os quiere. #MadridWorldPride2017pic.twitter.com/jbS06RXNGU

— Manuela Carmena (@ManuelaCarmena) 1 juillet 2017

Madrid veut que vous n’oubliez jamais que quiconque vous aimez, Madrid vous aime #MadridWorldPride2017

La parade s’est déroulée sous haute sécurité. 3 500 policiers ont été mobilisés. Deux millions de visiteurs du monde entier étaient attendus cette semaine à Madrid pour l‘évènement.

The streets of Madrid singing the Pride anthem for #WorldPridepic.twitter.com/woBVKsEvlV

— Samuel Leighton-Dore (@SamLeightonDore) 28 juin 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Allemagne dit oui au mariage gay

Une progression de l’extrême droite dans l’UE inquiète la communauté LGBTQIA+

Loi anti LGBTQ en Irak : Bruxelles et Washington s'inquiètent