Percée importante dans la Vieille ville de Raqqa

Percée importante dans la Vieille ville de Raqqa
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

A Mossoul en Irak, comme à Raqqa en Syrie, les combats s’intensifient contre les jihadistes de Daesh. Lundi soir, l’armée américaine a annoncé que deux brèches “majeures” avaient été ouvertes dans le mur qui entoure la vieille ville de Raqqa, au centre du pays.

#SDF gains foothold into #Raqqa Old City, another step closer to #DefeatDaesh. #ISIS‘ self-declared “caliphate” is crumbling. pic.twitter.com/rmYZnOPCmc

— OIR Spokesman (@OIRSpox) 4 juillet 2017

Selon l’observatoire syrien des droits de l’homme, près de 2500 jihadistes seraient retranchés dans la cité. Comme à Mossoul, l‘étroitesse des rues de la vieille ville complique l’avancée des forces armées soutenues par les Etats-Unis.

Les combattants kurdes et arabes avancent vers Raqqa https://t.co/Y4LT6DahKx

— Paris Match (@ParisMatch) 4 juillet 2017

Sur le terrain, ce sont les forces de l’alliance arabo-kurde qui sont à la manoeuvre. Objectif : reprendre la capitale autoproclamée du groupe Etat islamique en Syrie.

Depuis jeudi, les jihadistes sont totalement encerclés. Les forces démocratiques syriennes ont coupé le dernier accès à Raqqa au sud de l’Euphrate. Ce qui n’empêche pas Daesh de multiplier les attaques suicides.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : 20 combattants kurdes tués dans un nouveau raid de la Turquie

L'armée syrienne bombarde la province rebelle d'Idlib

No Comment : en Syrie, les manifestations anti-Assad se poursuivent dans le sud