PUBLICITÉ

La science pour sauver le vin français des menaces climatiques

La science pour sauver le vin français des menaces climatiques
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les scientifiques sont catégoriques.

PUBLICITÉ

Les scientifiques sont catégoriques. Avec les changements climatiques, le vin de demain contiendra moins d’alcool et sera beaucoup plus sucré.
Les célèbres vins de Bordeaux ont pris très au sérieux cette menace. Le réchauffement climatique est au coeur des préoccupations. Les vignerons locaux ont déjà constaté des vendanges anticipées, de deux à trois semaines plus tôt en trois décennies.

Pour répondre à cette réalité, un groupe de scientifique travaille depuis 2009 sur ces problématiques climatiques. Il tente de trouver des solutions pour que les Domaines du Bordelais puissent adapter leurs méthodes de travail à la hausse des températures et aux sécheresses estivales. Ils étudient le comportement de 52 cépages sélectionnés aux quatre coins du globe.
Leur objectif: mettre au point le vin de demain !

Retrouvez notre expérience de Réalité Virtuelle sur le changement climatique en Europe

Au cours de l’expérience, vous pourrez voir sept reportages différents sur le changement climatique en Europe. Vous pouvez utiliser un smartphone et un Cardboard, ou simplement sur votre ordinateur, tablette ou mobile.

Vous pouvez choisir votre destination en sélectionnant les icônes sur la carte ou en passant votre curseur au dessus. L’expérience fonctionne mieux sur le navigateur Google Chrome. N’oubliez pas d’utiliser des écouteurs, et de vous connectez à un réseau Wifi.

Si l’expérience ne se charge pas, merci de cliquer sur ce lien.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : la tempête Domingos provoque d'importants dégâts sur la façade Ouest

Theo Jansen, "le sculpteur de vent" expose ses créatures à Bordeaux en France

Sécheresse en Bordelais : des vendanges précoces, mais un millésime 2022 prometteur