EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Tensions à Jérusalem-est, Israël sous pression

Tensions à Jérusalem-est, Israël sous pression
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement israélien n'entend pas retirer ses portiques devant l'Espalande des mosquées

PUBLICITÉ

Israël n’a pas l’intention de retirer ses portiques de sécurité à l’entrée de l’Espalande des mosquées à Jérusalem-est. De nouvelles caméras de surveillance auraient même été mises en place. L’installation de détecteurs de métaux à la suite du meurtre de deux policiers israéliens a entrainé une flambée de violence meurtrière.

Sous pression, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou réunissait ce dimanche son cabinet de sécurité, pour tenter de trouver une issue à la crise.

Depuis l’apparition des portiques il y a une semaine, les fidèles musulmans boycottent le lieu saint et prient à l’extérieur du site. En parallèle, les violences ont fait huit morts, cinq Palestiniens et trois Israéliens à Jérusalem-est et en Cisjordanie. Le président palestinien Mahmoud Abbas a lui décidé de geler ses contacts avec l’Etat hébreu.

Parmi les réactions internationales, le pape François est intervenu depuis le Vatican. “Je suis avec une vive inquiétude les graves tensions”, a-t-il dit en appelant à la “modération et au dialogue”.

Le Quartette pour le Moyen-Orient, comprenant l’Union européenne, l’ONU, les Etats-Unis et la Russie, a aussi appelé à “une retenue maximale”. Le sujet sera au menu d’une réunion à huis clos du Conseil de sécurité des Nations Unies ce lundi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : au moins 13 morts dans les manifestations au Kenya

No Comment : des heurts entre des manifestants pro-palestiniens et la police à Mexico

No Comment : en Haïti, la violence des gangs conduit plus de 53 000 personnes à fuir la capitale