DERNIERE MINUTE

Bruxelles sanctionne la Russie pour le détournement de turbines en Crimée

Bruxelles sanctionne la Russie pour le détournement de turbines en Crimée
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Bruxelles prononce de nouvelles sanctions contre la Russie. Une série de mesures adoptée ce vendredi, qui vise plusieurs personnalités politiques, accusés d’avoir transféré vers la Crimée quatre turbines à gaz livrées par Siemens. Une opération qui aurait contribué au développement de l’autonomie énergétique de la région séparatiste.
Cette livraison a offert à Sébastopol une source d’approvisionnement indépendante en électricité, qui a favorisé la division du territoire ukrainien et l’atteinte à sa souveraineté, estime le conseil de l’UE.
Trois personnes impliquées dans l’opération, dont le vice-ministre russe de l‘énergie Andreï Tcherezov, sont désormais sur liste noire. L’Union les prive d’entrée sur le sol européen, et décide de geler leurs fonds.
Siemens a de son côté attaqué en justice l’entreprise importatrice, aussi visée par les sanctions, pour que son matériel ne soit plus détourné.


Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.