EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Bruxelles sanctionne la Russie pour le détournement de turbines en Crimée

Bruxelles sanctionne la Russie pour le détournement de turbines en Crimée
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Bruxelles prononce de nouvelles sanctions contre la Russie. Une série de mesures adoptée ce vendredi, qui vise plusieurs personnalités politiques, accusés d’avoir transféré vers la Crimée quatre turbines à gaz livrées par Siemens. Une opération qui aurait contribué au développement de l’autonomie énergétique de la région séparatiste.
Cette livraison a offert à Sébastopol une source d’approvisionnement indépendante en électricité, qui a favorisé la division du territoire ukrainien et l’atteinte à sa souveraineté, estime le conseil de l’UE.
Trois personnes impliquées dans l’opération, dont le vice-ministre russe de l‘énergie Andreï Tcherezov, sont désormais sur liste noire. L’Union les prive d’entrée sur le sol européen, et décide de geler leurs fonds.
Siemens a de son côté attaqué en justice l’entreprise importatrice, aussi visée par les sanctions, pour que son matériel ne soit plus détourné.

Crimée : sanctions de l’UE contre la Russie pour les turbines de Siemens détournées https://t.co/dscwhFqmI1

— Europe 1 (@Europe1) 4 août 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques

Élections européennes : les défis à venir pour les banques de l'UE

La Banque centrale européenne abaisse ses taux d'intérêt, conformément aux prévisions