Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Nagasaki commémore l'horreur nucléaire

Nagasaki commémore l'horreur nucléaire
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Comme chaque année, une cloche résonne et Nagasaki se fige à l’heure exacte, à 11H02 locales, à laquelle une bombe atomique a rasé la ville il y a 72 ans.

La commémoration a été marqué par l’appel du maire de Nagasaki, Tomohisa Taue, exhortant le gouvernement japonais à signer un récent traité de l’ONU interdisant les armes atomiques.

Présent à la cérémonie, le Premier ministre n’a pas fait référence explicitement au document.

“Ici à Nagasaki, une ville qui continue à prier pour une paix pérenne, je réaffirme mon engagement à favoriser un monde pacifique sans arme atomique. Je pense à ceux qui ont perdu la vie. Je prie pour que leurs proches retrouvent la paix de l’esprit”, a dit Shinzo Abe.

Le 9 août 1945, les Etats-Unis largue une bombe au plutonium, baptisée “Fat Man”, trois jours après celle à l’uranium qui a anéanti Hiroshima.

70 000 personnes sont tuées à Nagasaki. 140 000 à Hiroshima. Pour les survivants irradiés, les “hibakusha”, débute une vie de souffrances physiques et psychologiques.