Médicament Levothyrox : une patiente porte plainte

Médicament Levothyrox : une patiente porte plainte
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

En France, l’affaire du Levothyrox ce médicament vendu sous prescription, vient de prendre une tournure judiciaire. Une patiente souffrant de problème thyroïdien s’est décidée à porter plainte pour “mise en danger de la vie d’autrui” contre le laboratoire allemand Merck KGaA qui produit le médicament. En quelques semaines, 174 000 patients ont signé une pétition en ligne pour dénoncer la nouvelle formule du médicament qui leur aurait provoqué de nombreux effets secondaires.

Anne-Catherine Colin-Chauley, patiente et avocate : “J’ai juste déposé une plainte. On verra ce que le procureur va décider. J’attends d’avoir la vérité de ce qui se passe dans ce médicament. Sinon, de toute manière, j’irai jusqu’au bout. C’est ma santé qui est en jeu”.

Levothyrox. Une femme porte plainte pour “mise en danger de la vie d’autrui” https://t.co/SlYNUUBKBHpic.twitter.com/dtgLDLzfNX

— Ouest-France (@OuestFrance) 1 septembre 2017

L’agence française de sécurité du médicament (ANSM) a reconnu dans la presse quelques couacs dans l’information transmise aux patients. En catastrophe, un numéro vert a même été mis à la disposition du public ces derniers jours.

L’Agence du médicament justifie la nouvelle formule tant décriée du #Levothyrox > https://t.co/6OSqEj5RrTpic.twitter.com/OiZGiQaWqH

— RTL France (@RTLFrance) 1 septembre 2017

Mais l’ANSM, comme le laboratoire Merck KGaA, rappellent que ce n’est pas le principe actif du médicament qui a été modifié mais un excipient. Le groupe pharmaceutique précise en outre que l’immense majorité des patients aurait bien supporté le passage au nouveau Levothyrox.

Avec Agences

NDLR : La vidéo de ce sujet a été archivée. Des images d’archives montraient une usine du laboratoire américain Merck, différent du laboratoire allemand Merck KGaA.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Paris se débarrasse-t-elle de ses migrants en vue des JO ?

Disparition du petit Emile : les ossements de l’enfant ont été retrouvés

Après l’attentat à Moscou, la peur d’une résurgence du terrorisme dans les pays européens