Trois géants du net devant le Congrès américain

Trois géants du net devant le Congrès américain
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le congrès américain a demandé aux géants du net, Facebook, Twitter et Google de témoigner dans le cadre des enquêtes sur une possible influence russe dans l'élection présidentielle de 2016

PUBLICITÉ

C’est officiel, le congrès américain a demandé aux géants du net, Facebook, Twitter et Google de témoigner dans le cadre des enquêtes sur une possible influence russe dans l‘élection présidentielle de 2016.
La semaine dernière, cédant aux pressions, Mark Zuckerberg, le Fondateur de Facebook avait promis de fournir au gouvernement les informations qu’il réclamait, c’est-à-dire le contenu de messages à caractère politique, financés par des intérêts russes via des achats de milliers d’espaces publicitaires sur le réseau social.

Selon la presse américaine, ces messages cherchaient à créer des tensions politiques chez les Américains, dans le but, de nuire à la candidate démocrate Hillary Clinton. Mais pour le président américain, Facebook était avant tout anti-trump.

Des représentants des trois groupes sont désomais attendus par la commission du Sénat sur le renseignement le 1er novembre pour une audition publique.

Le Kremlin nie toute implication dans l‘élection.

Donald Trump affirme que Facebook est “contre lui”, Zuckerberg se défend https://t.co/jXCNNrMq1Z

— Europe 1 (@Europe1) 28 septembre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les États-Unis s'inquiètent d'un projet d'arme nucléaire spatiale russe

Un ressortissant russe s'est rendu aux Etats-Unis sans passeport ni billet d'avion

Conflit israélo-palestinien : les États-Unis ont mis leur veto à une résolution de l'ONU