Les habitants de Las Vegas se recueillent après la fusillade

Les habitants de Las Vegas se recueillent après la fusillade
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pendant ce temps, les enquêteurs planchent toujours sur le profil du suspect.

PUBLICITÉ

A Las Vegas, l’heure est au recueillement : des bougies, des larmes, des étreintes en mémoire aux victimes de la fusillade la plus meurtrière de l’histoire américaine. Dimanche soir, alors que des centaines de personnes assistent à un concert en plein air, une rafale de tirs se fait entendre. Pendant de longues minutes, un homme, Stephen Paddock, vise la foule depuis la fenêtre de sa chambre, au 32ème étage d’un hôtel. Bilan : au moins 59 morts et 527 blessés. Les raisons qui ont poussé ce retraité sans histoire à passer à l’acte restent un mystère.

“Nos détectives enquêtent sur les éléments qui pourraient expliquer les motivations de Stephen Paddock, et de toute autre information pertinente qui aiderait à nous éclairer” a déclaré la police de Las Vegas. “Nous avons pu récupérer 23 armes à feu dans sa chambre d’hôtel, et 19 autres dans sa maison dans le Nevada’‘.

Le lendemain de l’attaque, c’est l’Etat islamique qui ajoute son grain de sel, en revendiquant la fusillade. Selon l’organisation terroriste, Stephen Paddock se serait converti à l’islam quelques mois plus tôt. Une revendication qui, pour les enquêteurs, n’est pas à prendre au sérieux.

Vigil following mass shooting in Las Vegas

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Henry Kissinger, monstre sacré des relations internationales, est mort

Henry Kissinger, figure controversée de la diplomatie américaine, est mort

États-Unis : trois jeunes Palestiniens blessés par balle, un suspect arrêté