EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Catalogne : le divorce financier ?

Catalogne : le divorce financier ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

La Catalogne, géant économique à l‘échelle de l’Espagne. Avec 16% de la population nationale, elle réalise près de 20% de son PIB. L’indépendance a donc de quoi faire trembler à commencer par les banques. La Sabadell, cinquième établissement espagnol a décidé de se mettre à l’abri à Alicante en y déplaçant son siège social. Idem pour la très puissante Caixa qui elle a choisi une adresse à Valence.

CaixaBank traslada su sede social a Valencia https://t.co/xojkaWpjWXpic.twitter.com/VrD1TNtK7s

— La Vanguardia (@LaVanguardia) 6 octobre 2017

Si la Catalogne venait à sortir de la zone euro d’autres investisseurs pourraient s’en aller, ce qui pourrait avoir de graves conséquences pour la région. D’autant que c’est la plus endettée d’Espagne. 76 milliards d’euros que les autorités de Barcelone doivent aux deux tiers à l’Etat espagnol, le reste à des banques.

Pour l’instant, d’après le FMI, la perspective d’une sécession ne ralentit pas les projections de croissance en Espagne. Mais Fitch et Standard and Poor’s, les fameuses agences de notation, ont averti cette semaine qu’elles envisageaient de baisser la note de la dette espagnole. En cause selon elles, des événements imprévisibles pourraient advenir. Un très mauvais signal pour les investisseurs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : les séparatistes catalans rejettent le projet de loi d'amnistie

Espagne : le projet d'amnistie avec les indépendantistes catalans contesté

La future amnistie des indépendantistes catalans reste en travers de la gorge des Espagnols