L'armée syrienne a reconquis Deir Ezzor

L'armée syrienne a reconquis Deir Ezzor
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C'était le dernier grand centre urbain aux mains de Daesh.

PUBLICITÉ

Après la récente capitulation à Raqqa, nouveau coup dur pour le groupe Etat islamique. Vendredi, la télévision syrienne a annoncé que l’armée de Bachar al-Assad avait repris le contrôle total de la ville de Deir Ezzor, à l’est du pays.

L’armée syrienne, appuyée par son allié russe, a repris la ville de Deir Ezzor au groupe jihadiste Etat islamique, selon l’OSDH #AFPpic.twitter.com/38sCYcrEuw

— Agence France-Presse (@afpfr) 2 novembre 2017

L’agence de presse officielle Sana a indiqué que la ville avait été entièrement libérée. C‘était l’un des derniers grands centre urbains du pays où étaient encore présents des jihadistes de Daesh.

Les combats ont fait plus de 70 morts, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (selon cette ONG, les combats ont fait samedi 50 morts parmi les jihadistes et 23 morts parmi les forces du régime et ses alliés).

Deir Ezzor est le chef-lieu d’une province riche en pétrole et frontalière de l’Irak.
La région fait actuellement l’objet de deux offensives distinctes visant à reprendre à l’EI les territoires sous son contrôle.
L’une est menée par les forces du régime, appuyées par l’aviation russe, l’autre par les combattants kurdes et arabes des Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenus par la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : 20 combattants kurdes tués dans un nouveau raid de la Turquie

L'armée syrienne bombarde la province rebelle d'Idlib

No Comment : en Syrie, les manifestations anti-Assad se poursuivent dans le sud