DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen : un blocus meurtrier

Vous lisez:

Yémen : un blocus meurtrier

Yémen : un blocus meurtrier
Taille du texte Aa Aa

Armes à la main, ils défient leur adversaire. Les rebelles chiites houthis du Yémen, soutenus par l’Iran, maintiennent une attitude de défi. Ils veulent montrer leur force après plus de deux ans et demi de guerre contre la coalition menée par l’Arabie saoudite. Leur message : nous n’avons pas peur de votre blocus.

Le blocus en question, c’est celui imposé au Yémen par Ryad depuis deux semaines et qui prive la population d’aide humanitaire. Les Nations Unies demandent la réouverture des frontières afin de porter assistance à la population. Au Yémen plus de 20 millions de personnes dont plus de 11 millions d’enfants ont un besoin d’aide urgent.

L’Arabie saoudite a imposé ce blocus suite à un tir de missile venant du Yémen intercepté sur son territoire. Elle accuse l’Iran de fournir des armes aux rebelles chiites houthis qui contrôlent la capitale Sanaa et tout l’ouest du pays.

Chaos au milieu du chaos. Le groupe État islamique profite de la guerre pour renforcer son influence au Yémen. Les djihadistes sont implantés dans le sud du pays dans la région du port d’Aden. Aden où mardi dernier, une attaque à la voiture piégée a fait 6 morts.