DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Emplois fictifs présumés au Parlement européen : le FN mis en examen

Vous lisez:

Emplois fictifs présumés au Parlement européen : le FN mis en examen

Marine Le Pen et Gilbert Collard Front National
Taille du texte Aa Aa

En France, l'affaire des assistants parlementaires du Front national au Parlement européen vient de connaître un nouveau développement. Après la mise en en examen en juin dernier de Marine Le Pen dans ce dossier pour complicité d'abus de confiance, c'est son parti qui a été mis en cause en tant que personne morale.

Le FN est suspecté d'avoir organisé et bénéficié d'un système d'emplois fictifs concernant les assistants d'une vingtaine d'eurodéputés du Front national. Ces assistants auraient été payés par le Parlement européen sans y avoir réellement travaillé.

Mardi, le Front national a confirmé la procédure intentée contre lui mais se défend de toute malversation.

"Cette mise en examen permettra au Front national de démontrer que pas un centime n'a été détourné" indique un communiqué.

Avec Agences