DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un agent nord-coréen accusé de trafic en Australie

Vous lisez :

Un agent nord-coréen accusé de trafic en Australie

Un agent nord-coréen accusé de trafic en Australie
Taille du texte Aa Aa

C'est une arrestation digne d'un roman d'espionnage. Un homme a été interpellé en Australie, accusé d'avoir tenté de vendre des composants de missile au profit de la Corée du Nord, mais aussi du charbon, au marché noir. L'agent nord-coréen présumé, naturalisé australien, a été placé en détention provisoire. Ces opérations devaient permettre de financer le régime.

"C'est une arrestation très, très importante" a déclaré le Premier ministre australien Malcolm Turnbull. "Les accusations qui sont portées sont des plus graves. La Corée du Nord est un régime criminel dangereux, inconséquent, et qui menace la paix dans la région. Il se maintient en violant les sanctions de l'ONU - non seulement en vendant des produits comme le charbon et d'autres marchandises - mais aussi en vendant des armes, de la drogue, et en se livrant à de la cybercriminalité".

Les autorités australiennes n'ont pas précisé qui étaient les potentiels acheteurs internationaux. Le sexagénaire était en contact avec de hauts responsables nord-coréens. Il est soupçonné d'avoir tenté de vendre une unité de production de missiles balistiques, mais aussi des plans, des composants et de l'expertise technologique qui auraient pu permettre de lever plusieurs dizaines de millions de dollars.