PUBLICITÉ

Un agent nord-coréen accusé de trafic en Australie

Un agent nord-coréen accusé de trafic en Australie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'homme aurait tenté de vendre des composants de missile au marché noir international.

PUBLICITÉ

C'est une arrestation digne d'un roman d'espionnage. Un homme a été interpellé en Australie, accusé d'avoir tenté de vendre des composants de missile au profit de la Corée du Nord, mais aussi du charbon, au marché noir. L'agent nord-coréen présumé, naturalisé australien, a été placé en détention provisoire. Ces opérations devaient permettre de financer le régime.

"C'est une arrestation très, très importante" a déclaré le Premier ministre australien Malcolm Turnbull. "Les accusations qui sont portées sont des plus graves. La Corée du Nord est un régime criminel dangereux, inconséquent, et qui menace la paix dans la région. Il se maintient en violant les sanctions de l'ONU - non seulement en vendant des produits comme le charbon et d'autres marchandises - mais aussi en vendant des armes, de la drogue, et en se livrant à de la cybercriminalité".

Les autorités australiennes n'ont pas précisé qui étaient les potentiels acheteurs internationaux. Le sexagénaire était en contact avec de hauts responsables nord-coréens. Il est soupçonné d'avoir tenté de vendre une unité de production de missiles balistiques, mais aussi des plans, des composants et de l'expertise technologique qui auraient pu permettre de lever plusieurs dizaines de millions de dollars.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : les combats se poursuivent en dépit de l'ordre de la CIJ à Israël de mettre fin à l'offensive de Rafah

Commémoration du génocide de Srebrenica : la résolution de l'ONU adoptée malgré l'opposition serbe

NoComment. Le portrait de Kim Jong Un rejoint pour la 1ʳᵉ fois ceux de son père et grand-père