EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'Air Force One de Macron attendra

L'Air Force One de Macron attendra
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Élysée a reporté l'achat d'un d'Airbus A319neo à usage gouvernemental, suite à la polémique du vol Tokyo-Paris affrété par le Premier ministre pour un montant de 350.000 euros.

PUBLICITÉ

Emmanuel Macron n'aura pas un nouvel avion présidentiel pour Noël. L’Élysée a reporté l'achat d'un Airbus A319neo à usage gouvernemental, suite à la polémique du vol "Tokyo-Paris'' affrété par le Premier ministre pour un montant de 350.000 euros. Édouard Philippe a été contraint de se justifier sur la radio RTL :

"Je reconnais que les sommes, dès qu'on parle des déplacements du Premier ministre ou du Président, sont toujours impressionnantes. Et je me souviens, quand j'ai été nommé à Matignon, avoir été impressionné par les montants en jeu."

Perçu comme le président des riches par de nombreux Français, Emmanuel Macron attendra donc un peu avant d'embarquer à bord de son "Air Force One", qui avait toutefois été commandé avant son arrivée à l'Élysée.

D'un montant estimé à 150 millions d'euros, cet achat d'un A319neo, supporté par le budget des Armées, s’inscrit dans le cadre du renouvellement de la flotte d'avions transportant les délégations officielles.

Partager cet articleDiscussion