DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La lutte pour l'environnement priorité de Pékin

Vous lisez:

La lutte pour l'environnement priorité de Pékin

La lutte pour l'environnement priorité de Pékin
Taille du texte Aa Aa

La Chine, l'un des plus gros pollueurs de la planète a décidé de faire de la lutte pour l’environnement sa priorité en 2018. Première mesure entrée en vigueur au premier janvier : une taxe écologique imposée aux entreprises et calculée selon leur niveau de pollution de l’eau et de l’air. Cette nouvelle législation est plutôt bien acceptée par des sociétés conscientes que la pollution est un problème majeur en Chine.

« Les services environnementaux de notre entreprise avaient commencé à surveiller quotidiennement la densité et la quantité d’eaux usées et d’émissions de polluants atmosphériques avant même l’instauration de cette nouvelle taxe anti-pollution », explique Xie Ping, Directeur général adjoint chez Chengdu Dayun Automobile.

Les entreprises chinoises devront désormais installer ou rénover leurs dispositifs de surveillance et transmettre leurs données sur les émissions de polluants aux services fiscaux et environnementaux. Des inspections régulières sont également prévues.