Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La Ghouta orientale meurtrie par les frappes

La Ghouta orientale meurtrie par les frappes
Tous droits réservés
REUTERS/ Bassam Khabieh
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le régime syrien et ses alliés russes multiplient les frappes dans la vallée de la Ghouta orientale.

Une quarantaine de raids aériens auraient été menés pour la seule journée de samedi, selon l'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme.

L'association de secouristes les Casques Blancs a diffusé une vidéo d'intervention effectuée dans une zone contrôlée par la rébellion. Les villes d'Harasta et d'Erbin, à l'est de Damas, auraient été les plus touchées par les bombardements, devenus presque quotidiens. Des frappes "intenses" qui auraient particulièrement visé les zones résidentielles.

Au total, 17 civils auraient été tués, selon une ONG, dont douze à Hamouria. Quatre enfants figurent parmi les victimes, indique l'OSDH. Au moins 35 personnes auraient été blessées.

Selon l'ONU, près de 400 000 personnes seraient prisonnières de la vallée de la Ghouta orientale, assiégée par les loyalistes, et privées d'aide humanitaire.