DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Objectif Schengen pour la Bulgarie

Vous lisez:

Objectif Schengen pour la Bulgarie

Frontière entre la Bulgarie et la Turquie
Taille du texte Aa Aa

La Bulgarie veut tirer avantage de sa présidence de l'Union européenne pour accélérer son adhésion à l'espace Schengen, la zone de libre circulation des personnes en Europe. Afin de prouver sa fiabilité, Sofia a érigé une barrière le long de sa frontière avec la Turquie.

Espace Schengen

 Mais les autorités insistent aussi sur les efforts de coopération avec Ankara. Selon Deyan Mollov, chef régional de la police des frontières, "la coopération s'améliore année après année, mais nous ne pouvons pas prévoir ce qui pourrait se passer si les liens devaient se détériorer."

Ces efforts, couplés à la mise en œuvre de l'accord migratoire entre l'Union européenne et Ankara, ont entrainé une diminution de 84% des arrivées de migrants, selon les autorités bulgares. Cette tendance explique ainsi la sérénité du maire de Lesovo, un village situé à quelques kilomètres de la frontière. "Nous ne sommes pas concernés par cette question. La sécurité doit être efficace car les habitants de ce village n'ont aucune inquiétude à propos des migrants", assure Dimitar Bivshev.

Depuis le début de la crise migratoire, la Bulgarie n'a eu de cesse de jouer le jeu de la solidarité européenne. Très tôt le pays a accueilli des réfugiés. Le temps de sa présidence Sofia mènera donc les discussions pour trouver une réponse à ce défi. Mais il faudra dans le même temps parvenir à maintenir l’unité des Etats membres, fortement malmenée dans ce dossier.