DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Filles de Chibok : "Nous ne reviendrons pas"

Vous lisez:

Filles de Chibok : "Nous ne reviendrons pas"

Filles de Chibok : "Nous ne reviendrons pas"
Taille du texte Aa Aa

Ont-elles été forcées de faire cet enregistrement ? Voilà une nouvelle, et rare, vidéo des lycéennes de Chibok. C'est en tout cas ce qu'elles prétendent être.

Les jeunes filles, enlevées par Boko Haram en 2014, affirment qu'elles ne veulent pas revenir.

 Elles remercient le chef de Boko Haram, qui les a mariées. A leurs parents, elles lancent " les flammes de l'enfer sont votre destin si vous ne vous repentez pas, car Allah nous a créés pour que nous l'adorions".

Les jeunes filles, en majorité chrétiennes, ont été converties de force à l'islam.

Un autre groupe supplie le gouvernement de lui venir en aide.

Au total, 276 filles avaient été enlevées il y a 4 ans dans leur lycée à Chibok, suscitant une vague d'indignation internationale. Plus de 160 ont retrouvé la liberté.

Dans la vidéo apparait aussi Abubakar Shekau, le chef du groupe jihadiste, donné plusieurs fois pour mort par les autorités nigérianes.