EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le blocage des prisons est maintenu pour mardi

Le blocage des prisons est maintenu pour mardi
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les syndicats de gardiens maintiennent la pression alors que les négociations doivent se poursuivre avec la ministre de la justice.

PUBLICITÉ

En France, policiers et gendarmes seront de nouveau mobilisés ce mardi après le nouvel appel au blocage des prisons lancé par les syndicats de gardiens.

Selon Force ouvrière, 115 établissements sur 188 ont été bloqués d'une manière ou d'une autre ce lundi. Moitié moins selon la direction de l'administration pénitentiaire.

Après huit jours de mobilisation, les syndicats ont rencontré lundi après-midi Nicole Belloubet, la ministre la justice.

En attendant la présentation d'un plan prison annoncé par le président français, les négociations vont continuer ce mardi. Les discussions porteront sur les créations d'emploi et la sécurité des personnels, principales revendications des gardiens de prison en colère.

Concernant le projet d'accord rejeté, le document prévoyait notamment la création de 1.100 postes de surveillants en quatre ans, dont 100 cette année, et une prise en charge spécifique des détenus radicalisés.

Les trois principaux syndicats de la pénitentiaire accusent le gouvernement de ne pas prendre en compte "l'ampleur du malaise et de la colère" et réclament désormais des revalorisations salariales.

Pour le syndicat FO, qui joue les cavaliers seuls, cet accord n‘empêcherait pas les agressions violentes subies par les personnels à court et moyen terme.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gardiens de prisons en colère : 9 ème jour de blocage en France

Prisons françaises : le malaise s'accroît

Heurts musclés à Fleury-Mérogis entre gardiens de prison et policiers