DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le procès du "logeur de Daech" s'ouvre à Paris

Vous lisez:

Le procès du "logeur de Daech" s'ouvre à Paris

Le procès du "logeur de Daech" s'ouvre à Paris
Taille du texte Aa Aa

On le surnomme le "logeur de Daech". Jawad Bendaoud, 31 ans va comparaître durant trois semaines devant le tribunal correctionnel de Paris pour "recel de malfaiteurs terroristes". Il encourt six ans de prison.

Premier procès en lien avec les attentats du 13 novembre 2015

C'est dans son appartement à Saint-Denis que s'étaient repliés deux jihadistes dont le cerveau présumé des attentats, Abdelhamid Abaaoud.

Le 18 novembre, le Raid donne l'assaut et tue les deux jihadistes ainsi que la cousine d'Abaaoud, Hasna Aïtboulahcen.

"Je n'étais pas au courant que c'était des terroristes"

Le jour même, Jawad Bendaoud accède à la notoriété après une interview télévisée près de son immeuble. "On m'a dit d'héberger deux personnes pendant trois jours. Je ne sais pas d'où ils viennent, si je savais vous croyez que je les aurais hébergé ? "déclare-t-il.

Délinquant multirécidiviste, il a échappé aux assises. Les juges d'instruction ont estimé qu'il savait qu'il hébergeait certains auteurs des attentats, mais selon eux, il n'avait pas connaissance de leur projet de futures attaques dans le quartier de la Défense.

Délinquant multirécidiviste

Depuis son arrestation, il a comparu à trois reprises devant le tribunal de Bobigny: pour avoir mis le feu à sa cellule, pour trafic de cocaïne et pour avoir insulté et menacé de mort des policiers.

Un de ses proches, Mohamed Soumah, et Youssef Aïtboulahcen, un frère d'Hasna Aïtboulahcen, seront jugés à ses côtés, respectivement pour "recel de malfaiteurs terroristes" et "non dénonciation de crime terroriste".

Le procès doit durer jusqu'au 14 février.

avec AFP