DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO : les photos du réchauffement entre les deux Corées

Vous lisez:

JO : les photos du réchauffement entre les deux Corées

JO : les photos du réchauffement entre les deux Corées
Taille du texte Aa Aa

Signe supplémentaire du réchauffement des relations entre deux Corées, vendredi, peu avant la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang, le président sud-coréen Moon Jae-in et le chef d'Etat de la Corée du Nord Kim Yong Nam ont échangé une poignée de main symbolique alors que les deux pays sont toujours officiellement en guerre depuis 1953.

Reuters
Les deux présidents du Nord et du Sud de la Corée en également trinqué.Reuters

Dans le stade où s'est tenue la cérémonie de JO, deux autres images resteront gravées dans les mémoires.

Reuters
Kim Yo Jong, la soeur du dictateur nord-coréen dans les tribunes du stade olympique.Reuters

Premier moment fort : une poignée de main entre Kim Yo Jong, la soeur du dictateur Kim Jong Un, et le président sud-coréen.

Reuters
La soeur du dictateur nord coréen et le président sud coréen.Reuters

Mais c'est évidemment le défilé commun des athlètes sud et nord-coréens qui a suscité le plus grand enthousiasme parmi les 35 000 spectateurs présents sur place. Vêtus de blanc, les sportifs des deux pays ont effectué ensemble le tour du stade, leur tenue n'indiquant qu'un seul mot -"Corée"- inscrit dans leur dos.

Reuters
Des Coréens unis pour le défilé olympique.Reuters

A l'issue de ce tour de piste, les deux hockeyeuses - Jong Su Hyon pour le Nord et Park Jong-ah pour le Sud - ont ensuite gravi côte à côte l'escalier lumineux qui menait à la vasque olympique où la championne de patinage artistique Kim Yu-na (Corée du Sud) y a allumé la flamme.

Reuters
Marche commune coréenne vers la flamme olpympique.Reuters

"Vous allez tous nous inspirer, pour vivre en paix et en harmonie, malgré nos différences", a déclaré juste avant la cérémonie Thomas Bach, président du Comité olympique international (CIO).

L'heure précédant la cérémonie d'ouverture a toutefois été moins conviviale, le vice-président américain était aux abonnés absent lors d'un dîner officiel. Invité, Mike Pence devait partager la même table que le président sud-coréen et le chef d'Etat du Nord Kim Yong Nam. Un porte-parole de la présidence sud-coréenne a expliqué que le vice-président américain était arrivé en retard et qu'il avait "salué ceux qui étaient assis à la table d'honneur". Mais il serait reparti "sans s'asseoir".

Avec Agences