DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afrique du Sud : l'avenir du président Zuma en jeu

Vous lisez:

Afrique du Sud : l'avenir du président Zuma en jeu

Afrique du Sud : l'avenir du président Zuma en jeu
Taille du texte Aa Aa

Quel avenir pour le président sud-africain Jacob Zuma ? Les dirigeants de son parti, le Congrès national africain (ANC), se réunissent ce lundi pour trancher alors que les voix réclamant sont départ sont de plus en plus nombreuses.

Le vice-président du pays et leader de l'ANC, Cyril Ramaphosa, a déclaré vouloir mettre un point final à la crise, à l'occasion du centenaire de la naissance de Nelson Mandela, célébré au Cap.

Comme de nombreux militants, Cyril Ramaphosa craint que les scandales de corruption ne nuisent au parti, à un an des élections générales.

"Nous continuerons à assumer son héritage, en luttant contre la corruption et en s'assurant que ceux qui sont corrompus et volent aux pauvres soient traduits devant la justice. C'est ce que Nelson Mandela aurait voulu", a lancé Cyril Ramaphosa depuis la place symbolique du Cap où Nelson Mandela avait pris la parole pour la première fois après sa sortie de prison. 

Le calcul de Cyril Ramaphosa est également politique : ce dernier deviendrait président en cas de démission du chef de l'Etat.

Mais si Jacob Zuma continue de s'accrocher au pouvoir, l'ANC pourrait engager une procédure de destitution.

La crise politique en cours a forcé l'annulation cette semaine du discours annuel du chef de l'Etat devant le Parlement, une première en Afrique du Sud.