Colombie : la paix dynamitée

Colombie : la paix dynamitée
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ELN, un groupe rebelle, a posé trois bombes, sans faire de victimes, pour protester contre la suspension des négociations de paix.

PUBLICITÉ

En Colombie, un  pont a été détruit par une bombe, posée par les rebelles de l'ELN, l'Armée de libération nationale.  La Colombie, où la paix est difficile à faire, même si 2016 a été marqué par la réconciliation avec les Farc.

L'ELN, un autre groupe rebelle, a posé trois bombes, sans faire de victimes, pour protester contre la suspension des négociations de paix. Un cessez-le-feu avait été obtenu en octobre, mais lorsqu'il a expiré, l'ELN a lancé une nouvelle offensive, tuant 7 policiers au moins, dynamitant des installations pétrolières. Bogota a donc rompu le dialogue.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Colombie : la droite d'Alvaro Uribe en position de force

Colombie : cessez-le-feu de l'ELN par "respect envers les électeurs"

Accord de paix : la difficile mise en oeuvre