DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Élections en Italie : la crise des migrants domine la campagne

Vous lisez:

Élections en Italie : la crise des migrants domine la campagne

Élections en Italie : la crise des migrants domine la campagne
Taille du texte Aa Aa

L’Italie vote ce dimanche 4 mars à l’occasion d‘élections générales décisives. Parmi les thèmes au cœur de cette campagne, l‘économie et l’emploi. Mais ce sont les questions d’immigration qui ont suscité les débats les plus houleux.

Dans cette édition d’Insiders, notre reporter Claudio Lavanga parcourt l’Italie à la rencontre des électeurs et des militants pour recueillir leur point de vue sur la crise migratoire qui touche particulièrement leur pays du fait de sa proximité avec les côtes nord-africaines. L’Italie est ainsi le pays en Europe qui accueille le plus de migrants chaque année. Les conséquences humanitaires de cet afflux ont été utilisées par des partis, en particulier ceux de droite, pour rendre les migrants responsables des mauvais résultats économiques et de la prétendue hausse de la criminalité dans le pays.

La dirigeante du parti d’extrême-droite Frères d’Italie, partenaire d’une coalition de droite donnée gagnante dans les sondages, a dénoncé lors d’un récent meeting, une fuite des cerveaux – de nombreux jeunes diplômés quittant effectivement l’Italie – et une arrivée massive “d’immigrés clandestins”.

Notre reporter a également découvert le travail de militants de la société civile qui se mobilisent pour aider les nouveaux arrivants à s’installer en Italie. Un groupe d’artistes a ainsi placardé dans plusieurs villes italiennes, des posters aux côtés des affiches électorales pour montrer les visages de migrants vivant et travaillant dans le pays afin d’informer sur leur voyage, bien souvent synonyme de danger, et d’alerter sur leur détresse.

Dans le même temps, près de Naples, dans la ville de Castel Volturno où les étrangers représentent près de la moitié de la population, des ONG portent assistance aux migrants, pour la plupart originaires d’Afrique subsaharienne, en leur donnant accès à des services de santé et en donnant à leurs enfants des opportunités d’intégration.