DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Budapest grelotte, la solidarité se met en place

Vous lisez:

Budapest grelotte, la solidarité se met en place

Budapest grelotte, la solidarité se met en place
Taille du texte Aa Aa

Il y avait peu de monde dans les rues de Budapest ces derniers jours. La ville est transie par une vague de froid glacial.

Face à ces températures extrêmes, certains restaurateurs ont fait de la solidarité leur maître mot. Ici sandwich et boissons chaudes offertes aux plus démunis qui vivent dans la rue. En face, ce sont les invendus qui sont proposés aux passants frigorifiés.

"Cela ne me coûte pas plus cher et ça signifie beaucoup d'avoir mis à disposition du thé chaud à l'extérieur du bar. Une boisson chaude et douce peut apporter un peu de réconfort à ceux qui ont vraiment très froid dehors", raconte le restaurateur Dániel Bezerics .

En Hongrie comme dans la plupart des pays d'Europe il fait particulièrement froid depuis quelques jours. Les conditions devraient s'améliorer rapidement mais on ignore si l'hiver va se terminer ou si l'offensive du froid va revenir.

"On peut dire que ces températures sont inhabituelles parce qu'il presque tard dans la saison pour mesurer des températures si basses. Dans notre région le jour le plus froid de l'hiver est attendu le 1er mars, jour du printemps", explique András Mesterházy, météorologiste.

Selon les experts l'arrivée d'air froid a atteint la limite sud de l'anticyclone. Rome pourrait enregistrer moins 8 degrés, et la Russie entre moins 20 et moins 30 degrés .

Cette vague de froid sibérien qui s'est abattue sur l'Europe a fait une quarantaine de morts, parmi lesquels de nombreux sans-abri. Le froid continue aussi à semer la pagaille dans les transports.