Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parlement catalan fustige Madrid

Le parlement catalan fustige Madrid
Tous droits réservés
REUTERS/Albert Salame
Taille du texte Aa Aa

Le texte voté par l'assemblée régionale est « favorable à la constitution d'une Catalogne en tant qu'État indépendant ».

Cette motion intervient après des semaines de blocage politique de la Catalogne, depuis que la Cour constitutionnelle a barré la route à une nouvelle investiture de Carles Puigdemont au poste de président régional.

Le leader indépendantiste réside toujours en Belgique où il échappe pour l'instant aux poursuites de la justice espagnole pour « rébellion et sédition ».

Selon le journal El Nacional, Carles Puigdemont pourrait retirer sa candidature à la tête de la Catalogne au profit de Jordi Sànchez. Mais ce partisan de l'indépendance catalane est en détention provisoire depuis plus de quatre mois. Il devra obtenir une autorisation du juge en charge de l'enquête pour être investi.