Afrine : la France juge l'opération turque "injustifiée"

Afrine : la France juge l'opération turque "injustifiée"
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le présidence turque a dit espérer que la ville turque soit "totalement encerclée" d'ici ce soir.

PUBLICITÉ

L'armée turque est en position autour d'Afrine. La "chute" de la ville aura lieu dans la journée, a espéré le président Recep Tayyip Erdoğan ce mercredi martin à la télévision avant que sa déclaration soit clarifiée par la présidence : le chef d'Etat espère que "l'encerclement total de la ville" sera terminé dans la journée, selon un porte-parole. 

Sur place, la Turquie est appuyée par des rebelles syriens, qui patrouillent dans la province autonome Kurde et aident à bloquer les routes. Les autorités kurdes nient l'encerclement de la ville mais selon elles les routes qui permettent de la quitter sont systématiquement bombardées. 

Mardi, la diplomatie française, par la voix de Jean-Yves Le Drian, a jugé que la situation à la frontière turco-syrienne "ne peut, en aucun cas, justifier l'opération en profondeur" lancée par Ankara et déploré la "situation critique" des civils. Le ministre craint également que ces combats portent un coup à la lutte contre Daech dans la région.  

"La raison principale de notre détermination sur ce sujet, c'est que nous avons une relation très ancienne avec les Kurdes et que nous reconnaissons qu'ils ont joué un rôle essentiel dans la libération de Rakka", ajouté le chef de la diplomatie française. 

Plus tard dans la soirée, des affrontements ont éclaté entre la police et des manifestants pro-kurdes devant l'ambassade américaines à Paris. Plusieurs personnes ont été blessées. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le chef présumé de l'Etat islamique "neutralisé" en Syrie, selon Erdogan

Erdogan reconnaît sa défaite aux élections municipales

L'opposition turque semble en mesure de conserver les villes clés, selon les résultats préliminaires