DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée jeune contre les armes

Vous lisez:

Marée jeune contre les armes

Marée jeune contre les armes
Taille du texte Aa Aa

Une marée jeune devant la Maison Blanche et des slogans hostiles à la toute puissante NRA, le lobby des armes. Des dizaines de milliers d'élèves américains ont quitté les cours mercredi pour protester contre les armes à feu.

Une première manifestation nationale pour exiger du président Trump des mesures pour prévenir de nouvelles tueries dans les écoles.

"Nous tournons le dos à ceux qui ne veulent pas nous défendre explique Catherine, 18 ans. Nous espérons que cela attirera leur attention et qu'ils commenceront à représenter ce pour quoi nous nous battons."

"Nous voulons une interdiction des dispositifs qui permettent de tirer en rafales, l'interdiction des armes d'assaut dans tous les États, que nos parlementaires cessent de toucher l'argent de la NRA et surtout, nous voulons que les vérifications d'antécédents soient renforcées pour qu'obtenir une arme devienne vraiment difficile" indique Alexander, 16 ans.

De New York à Los Angeles, de Chicago jusqu'à Houston, le mouvement se déclare opposé à "toute législation qui viserait à fortifier les écoles avec davantage d'armes".

Or, c'est justement la voie dans laquelle s'est engagé l'exécutif.

Les propositions ne prévoient ni de bannir les fusils semi-automatiques, ni de relever de 18 à 21 ans l'âge légal d'achat de ces armes.

En revanche, l'administration a promis de former au maniement des armes des enseignants volontaires et de renforcer la présence des policiers et gardes armés dans les écoles.

La Chambre des représentants américaine a adopté mercredi une enveloppe de 75 millions de dollars annuels pour que les écoles investissent dans leur sécurité afin d'empêcher des fusillades, première et seule réaction du Congrès après la tuerie de Parkland en février.

Les armes à feu font plus de 30.000 morts par an aux États-Unis.

avec AFP