Madrid, théâtre de heurts inhabituels après la mort d'un homme

Madrid, théâtre de heurts inhabituels après la mort d'un homme
Par Sandrine Delorme avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La police a été prise à partie par quelques centaines de manifestants qui protestaient après la mort d'un vendeur à la sauvette sénégalais.

PUBLICITÉ

Des heurts inhabituels dans la capitale espagnole. Une manifestation de quelques centaines de personnes a dégénéré la nuit dernière à Madrid dans le quartier de Lavapiès.

Jets de pierres, de pavés, de bouteilles contre les forces de l'ordre, incendie de poubelles, de vélos, d'une moto, et ce cri : "la police assassine".

Pourquoi cette colère ? A cause de la mort d'un vendeur à la sauvette de la Plaza de la Puerta del Sol, un Sénégalais d'environ 35 ans, Mam M'Baye Diaye, en Espagne depuis 12 ans, qui travaillait illégalement pour aidait sa famille au Sénégal. Selon des témoins, la police le poursuivait quand il est tombé, inconscient, et a fait un arrêt cardiaque. Les secours n'ont pu le ranimer.

La maire de Madrid, l'ancienne juge de gauche Manuela Carmena, a promis d'enquêter et a exprimé sa solidarité aux proches de l'homme décédé.

A une heure du matin, un hélicoptère survolait encore le quartier de Lavapiès, dans le centre, où s'est produit le décès, et des voitures de police patrouillaient à toute allure dans les rues voisines, les pompiers éteignaient les feux de poubelles...

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le parlement espagnol va examiner un projet de loi pour régulariser des sans-papiers

69 ressortissants boliviens interdits de débarquer d'un navire de croisière

Le Parlement espagnol approuve un projet de loi d'amnistie pour les indépendantistes catalans