DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Polémique sur la place de l'islam en Allemagne

Vous lisez:

Polémique sur la place de l'islam en Allemagne

Polémique sur la place de l'islam en Allemagne
Taille du texte Aa Aa

Le nouveau ministre allemand de l'Intérieur a déclenché sa première polémique vendredi en s'en prenant à la place de l'islam en Allemagne, moins de deux jours après l'investiture dans la douleur du gouvernement d'Angela Merkel.

"Non. L'islam n'appartient pas à l'Allemagne. L'Allemagne est marquée par le christianisme. Le dimanche chômé, les jours fériés chrétiens et les rituels comme Pâques, la Pentecôte ou Noël en font partie", a lâché Horst Seehofer, patron de la très conservatrice CSU, alliée bavaroise de la CDU de Mme Merkel.

S'il estime, dans l'entretien au quotidien populaire Bild, que les musulmans vivant dans le pays y ont "évidemment" leur place, ceux-ci ne doivent pas vivre "à côté ou contre" les Allemands.

La chancelière a contredit son ministre à la mi-journée lors d'une conférence de presse en soulignant que les musulmans du pays "appartiennent à l'Allemagne et leur religion, l'islam, appartient tout autant qu'eux à l'Allemagne". Elle s'est cependant gardée de le rappeler à l'ordre.

avec AFP