DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le candidat à la présidence de la Catalogne emprisonné

Vous lisez:

Le candidat à la présidence de la Catalogne emprisonné

Le candidat à la présidence de la Catalogne emprisonné
Taille du texte Aa Aa

Jordi Turull est en prison. L'actuel candidat à la présidence de la Catalogne a été placé en détention provisoire et ne pourra donc pas assister à la séance de débat ce samedi portant sur son investiture.

La décision a été prise ce vendredi par un juge de la Cour suprême de Madrid, Pablo Llarena, qui a ordonné d'écrouer quatre autre dirigeants séparatistes : l'ancienne présidente du parlement catalan Carme Forcadell et trois anciens "ministres" régionaux.

Motif du magistrat : le "risque de fuite est élevé, au regard de la peine encourue". Inculpés de "rébellion", les politiciens encourent des peines allant jusqu'à 30 ans de prison.

Marta Rovira a pour sa part choisi de fuir l'Espagne. La dirigeante indépendantiste catalane a ignoré vendredi la convocation du juge et annoncé prendre "le chemin de l'exil".

La numéro deux de la Gauche républicaine de Catalogne est la septième personnalité indépendantiste à quitter le pays pour échapper aux poursuites de la justice espagnole suite à la déclaration de l'indépendance du 27 octobre dernier.

Rovira, qui n'avait pas fait retirer son passeport et n'était pas non plus interdite de quitter le territoire national, a ainsi rejoint Carles Puigdemont, les quatre ex-conseillers et Anna Gabriel, déjà exilés à l'étranger.