Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Un « soldat prêt à mourir pour la Syrie »

Un « soldat prêt à mourir pour la Syrie »
Tous droits réservés
REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

« L'auteur des faits est entré dans le magasin Super U en criant "Allahu akbar" et en indiquant qu'il était un soldat de l’État islamique, se disant prêt à mourir pour la Syrie », a déclaré François Molins, le procureur de la République de Paris.

« Il était fiché S à raison de sa radicalisation et de ses liens avec la mouvance salafiste. Le suivi effectif dont il avait bénéficié de la part des services de renseignement en 2016 et 2017 n'avait pas laissé apparaître de signes précurseurs pouvant laisser présager un passage à l'acte. »

D'après le ministre français de l'Intérieur Gérard Collomb, le terroriste était connu pour des faits de petite délinquance.

François Molins a précisé qu'une proche de l'assaillant avait été arrêtée. Cette personne « partageait la vie » du terroriste de Carcassonne. Elle a été placée en garde à vue pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle ».