DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Macron à la conquête de l'Amérique

Vous lisez :

Macron à la conquête de l'Amérique

Macron à la conquête de l'Amérique
Taille du texte Aa Aa

Près d'un an après leur première poignée de main, Donald Trump et Emmanuel Macron se retrouvent ce lundi aux États-Unis, où le président français entame une visite d’État de trois jours.

Washington déroule le tapis rouge au président français

Reçu avec faste en juillet dernier à Paris, le président américain déroule à son tour le tapis rouge à son hôte, qui a répondu à une interview de la chaîne américaine Fox News.

Interrogé sur les différentes controverses entourant la présidence Trump, notamment les soupçons de collusion avec la Russie, le président Macron a préféré botter en touche :

"Ce n'est pas à moi de juger ou d'expliquer à votre peuple, qu'en raison de ces controverses, votre président est moins crédible."

"Vous êtes-vous déjà demandé s'il allait terminer son mandat ?", lui a demandé le journaliste de Fox News.

"Je ne me suis jamais posé la question. Je travaille avec lui car nous sommes tous les deux au service de nos pays", a répondu Emmanuel Macron.

Dîner au Mount Vernon, discours devant le Congrès

Au programme de cette visite d’État du président français, un dîner privé ce lundi au Mount Vernon dans la demeure du premier président américain, suivi, le lendemain, d'une réunion de travail à la Maison-Blanche.

De nombreux dossiers épineux doivent être évoqués, en tête desquels l'accord sur le nucléaire iranien, duquel Donald Trump menace de se retirer si le texte n'est pas durci.

Autre dossier sur lequel les deux hommes ont des désaccords : le libre-échange, alors que l'administration Trump a imposé des taxes sur les importations d'acier et d’aluminium. Pour l'heure les pays de l'Union européenne en sont exemptés, jusqu'au 1er mai.

Il sera question bien sûr aussi de le la crise syrienne, alors que la France et les États-Unis viennent de mener des frappes conjointes, sans précédent, contre le régime de Damas

Quant à l'accord de Paris sur le climat, duquel Donald Trump s'est retiré, il semble être relégué au second plan des discussions.

Emmanuel Macron achèvera sa visite d’État par un discours en anglais mercredi devant le Congrès américain, durant lequel il doit réaffirmer les liens d'amitié historiques entre la France et les États-Unis.