EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Iran : "les États-Unis ne sont pas dignes de confiance"

Iran : "les États-Unis ne sont pas dignes de confiance"
Tous droits réservés 
Par Sandrine Delorme avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Pour Téhéran, "les États-Unis ne seront plus un partenaire de négociation fiable et digne de confiance" en cas de rupture de l'accord sur le nucléaire.

PUBLICITÉ

Après cette déclaration américaine menaçante, Téhéran a une nouvelle fois averti les États-Unis et les six autres signataires de l'accord de Vienne sur le programme nucléaire iranien

Javad Zarif, le chef de la diplomatie iranienne insiste : son pays ne sera plus lié par aucune obligation internationale en cas de retrait américain.

"Si les États-Unis se retirent de l'accord nucléaire, la conséquence immédiate serait vraisemblablement que l'Iran fasse de même et se retire de l'accord."

Évoquant ensuite la détente inter-coréenne et l'éventuelle dénucléarisation de Pyongyang, il a ajouté qu'un retrait américain minerait les négociations avec la Corée du Nord :

"Ce que les États-Unis, ce que le Président Trump a fait comprendre à la communauté internationale, c'est que les États-Unis ne sont pas un partenaire de négociation fiable et digne de confiance. Parvenir à un accord signifie par définition, prendre et donner. Les États-Unis sont prêts à prendre tout ce que vous avez donné mais ensuite, à renier leurs promesses passées dans le cadre de l'accord."

Ce week-end, Javad Zarif avait fait savoir que "ce serait tout ou rien" et que l'enrichissement de l'uranium reprendrait "vigoureusement" en cas de rupture de l'accord, uranium enrichi qui entre dans la composition de bombes atomiques, et que son pays adopterait des "mesures drastiques".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Macron-Trump : "pas de plan B pour l'Iran", mais...

Nucléaire iranien : Trump et Macron pour un nouvel accord

Nucléaire iranien : pas de "plan B" pour Macron