DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vol spectaculaire d'une oeuvre d'art à plus de 2 millions d'euros

Vous lisez:

Vol spectaculaire d'une oeuvre d'art à plus de 2 millions d'euros

Vol spectaculaire d'une oeuvre d'art à plus de 2 millions d'euros
Taille du texte Aa Aa

Des voleurs se sont introduits, mercredi soir (25/04) en Belgique, dans une galerie d'art pour voler une œuvre dont la valeur est estimée à 2,2 millions d'euros. Les cambrioleurs se sont, peu après, enfuis en prenant une autoroute à contresens, tous feux éteints, pour échapper à la police. Le véhicule des malfrats a été enregistré à plus de 220 km/h.

Les voleurs ont pu pénétrer dans la galerie, vers trois heures du matin, en utilisant une sorte de bélier avec lequel ils ont percé un trou de cinq centimètres dans le verre renforcé de la vitrine. Ils ont ensuite pu s'emparer de l'œuvre de l’artiste Arne Quinze baptisée "Golden Natural Chaos" conçue avec plus de 45kg d'or 18 carats.

L'opération entière n'a pris que quelques minutes. Un voisin de cette galerie, qui se trouve à Knokke dans la région flamande, a pu filmer la fuite des voleurs après avoir été réveillé par l'alarme.

Il aura fallu plus de deux ans à Arne Quinze pour concevoir son œuvre. L'artiste nous a déclaré être dévasté, car il avait énormément investi artistiquement, et aussi financièrement, dans sa création.

"Quand nous avons terminé cette pièce, je me souviens que mon équipe est restée silencieuse, non seulement parce qu'elle était fière, mais aussi à cause du sentiment créé par la pièce elle-même. Il est impossible de refaire une telle œuvre", nous a-t-il expliqué.

"Maintenant, c'est une course contre la montre. Comme toutes les œuvres d'art, il est impossible de les vendre. Ils vont sans doute vouloir faire fondre l'or" a-t-il ajouté.

La scène de crime

Selon un porte-parole de l'artiste, si la police a été rapidement sur les lieux, en cinq minutes, elle a perdu la trace de la voiture des cambrioleurs après une longue course-poursuite.

L'œuvre, réalisée en Belgique en 2014, dans le cadre d'une collaboration avec le joaillier allemand Heimerle + Meule, a fait le tour du monde en passant par la Chine, les États-Unis et la France avant de retourner dans son pays d'origine.