EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bolloré s'exprime après sa mise en examen pour corruption

Bolloré s'exprime après sa mise en examen pour corruption
Tous droits réservés EUTERS/Charles Platiau
Tous droits réservés EUTERS/Charles Platiau
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Il publie une tribune ce dimanche dans le JDD, sans revenir sur les accusations dont il fait l'objet

PUBLICITÉ

Vincent Bolloré s'est exprimé pour la première fois, depuis sa mise en examen pour "corruption".

Une mise en examen intervenue mercredi, après deux jours de garde à vue, dans le cadre d'une enquête sur les conditions d’attribution de concessions portuaires en Afrique.

Le groupe Bolloré est soupçonné d’avoir sous-facturé des conseils réalisés en période électorale, via l'agence Havas, en Guinée et au Togo, pour obtenir les contrats de gestion des ports de Conakry et Lomé.

Dans les colonnes du Journal du Dimanche, il estime que ces soupçons sont liés à une vision biaisée de l'Afrique, perçue comme une "terre de non-gouvernance". Vincent Bolloré dit s'interroger sur le fait d'"abandonner" le continent", et souligne avoir investi près de quatre milliards d'euros dans son économie, une somme qui représente 20% de ses activités.

Une tribune qui contraste avec la ligne de défense pour laquelle aurait opté l'homme d'affaires pendant sa garde à vue.

D'après des extraits d'audition publiés par le quotidien Le Monde, l'industriel breton aurait surtout plaidé l'ignorance des contrats.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : Manifestation de Reporters sans frontières contre la venue de Xi Jinping

Trafic d'animaux : 718 crânes envoyés du Cameroun vers les États-Unis saisis à Roissy

Russie : ouverture du procès d'un journaliste américain