Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Taxes sur l'acier : l'UE veut une exemption "permanente"

Taxes sur l'acier : l'UE veut une exemption "permanente"
Tous droits réservés
REUTERS/Brian Snyder
Taille du texte Aa Aa

La Maison Blanche a annoncé lundi soir, dans un communiqué de dernière minute, qu'elle consentait à prolonger jusqu'au 1er juin un sursis censé s'achever le 1er mai, tout en soulignant qu'elle resterait "focalisée" sur la préservation de la sécurité nationale des Etats-Unis lors des discussions appelées à se poursuivre.

Mais l'UE ne s'est pas satisfaite de la concession du président américain Donald Trump. "La décision américaine prolonge l'incertitude du marché, qui affecte déjà les décisions commerciales", a répliqué la Commission européenne tôt mardi matin.

L'UE "devrait être totalement et définitivement exemptée de ces mesures, car elles ne peuvent être justifiées par des raisons de sécurité nationale", a ajouté l'exécutif européen, assurant que les Européens "ne négocieront pas sous la menace".

L'exemption "jusqu'au 1er juin seulement n'est pas suffisante", a renchéri sur Twitter le président du Parlement européen, Antonio Tajani, regrettant une incertitude "néfaste pour l'industrie des deux côtés de l'Atlantique".

Même son cloche du côté des grandes capitales européennes : il faut une exemption "durable" a réclamé Berlin, "définitive" a dit Londres, "permanente" a réclamé Paris, qui en fait la condition préalable pour discuter "sereinement" avec Washington du problème réel de surcapacité dans le secteur de l'aluminium et de l'acier.