DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Donald Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien

Vous lisez:

Donald Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien

Donald Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump a annoncé le retrait total des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, dans une brève allocution à La Maison-Blanche. Le président des Etats-Unis a qualifié l'accord sur le nucléaire iranien de "désastreux". Il a aussi affirmé avoir la "preuve" que l'Iran a menti. Donald Trump a également déclaré que l'Iran mérite un "meilleur gouvernement". Enfin le président américain a annoncé le rétablissement des sanctions américaines "au plus haut niveau" contre l'Iran.

L'administration américaine a précisé que les sanctions seraient effectives immédiatement pour les nouveaux contrats et que les entreprises étrangères auront quelques mois pour "sortir" d'Iran. Le Trésor a précisé que les sanctions concernant les anciens contrats conclus en Iran entreraient en vigueur après une période de transition de 90 à 180 jours.

Revoir la déclaration de Donald Trump :

Le président de la République islamique d'Iran, Hassan Rohani, a rapidement réagi. Il a indiqué que l'Iran avait l'intention de rencontrer les autres signataires de l'accord (France, Russie, Chine, Royaume-Uni et l'Allemagne).

"L'accord sur le nucléaire continuera avec les ‘’5’’, si les intérêts de l’Iran sont respectés et garantis. L'Iran est plus uni que jamais pour répondre aux sanctions illicites des Etats-Unis."

Hassan Rohani dit également vouloir attendre plusieurs semaines avant de prendre une décision sur la marche à suivre. Mais il a averti que son pays pourrait mettre un terme aux restrictions qu'il a consenties sur ses activités d'enrichissement d'uranium.

Revoir la déclaration d'Hassan Rohani :

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le plus ferme soutien du président américain Donald Trump sur ce dossier depuis des mois, a immédiatement indiqué qu'il soutenait "totalement" cette décision "courageuse".

Parmi les premières réactions, celle de Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne. Elle a appelé la communauté internationale à s'en tenir à l'accord nucléaire iranien malgré le retrait des États-Unis. Elle a aussi indiqué que l'Union européenne était "déterminée à préserver" cet accord. Federica Mogherini a aussi fait part de son inquiétude face au rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran.

La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont rapidement regretté la décision américaine de sortir de l'accord nucléaire iranien et vont "travailler collectivement" à un accord "plus large", a déclaré sur Twitter Emmanuel Macron mardi, juste après l'annonce du retrait des Etats-Unis.

"Nous travaillerons collectivement à un cadre plus large, couvrant l'activité nucléaire, la période après 2025, les missiles balistiques et la stabilité au Moyen-Orient, en particulier en Syrie, au Yémen et en Irak", a noté le président français. "Le régime international de lutte contre la prolifération nucléaire est en jeu", a-t-il ajouté.

Le secrétaire général des Nation unies a également fait part de sa "profonde préoccupation" après l'annonce du retrait des Etats-Unis. Antonio Guterres a appelé ce mardi les six autres signataires de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 "à respecter pleinement leurs engagements".

Barack Obama a déclaré sur Twitter que "la décision de mettre en danger l'accord sur le nucléaire iranien est une grave erreur". L'ancien président des Etats-Unis a également longuement réagi sur Facebook.