PUBLICITÉ

Crash à Cuba : une boîte noire retrouvée

Crash à Cuba : une boîte noire retrouvée
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La vétusté du Boeing 737, construit en 1979, pourrait être à l'origine de cette tragédie aérienne.

PUBLICITÉ

Les autorités cubaines ont récupéré l'une des deux boîtes noires du Boeing 737 qui s'est écrasé vendredi près de l'aéroport de La Havane.

110 personnes au total dont plusieurs enfants ont été tués durant le crash mais le bilan pourrait encore s'alourdir : trois passagères ont survécu mais se trouvent dans un état critique. Elles souffrent de très graves brûlures.

La vétusté du Boeing pourrait être à l'origine de cette tragédie : affrété par une compagnie mexicaine, l'avion était en service depuis 38 ans. L'appareil avait néanmoins subi sa dernière révision en novembre dernier.

La direction générale de l'aéronautique civile mexicaine a dépêché une équipe de spécialistes pour assister les autorités cubaines et l'avionneur américain Boeing a mis sur pied une équipe technique pour répondre aux éventuels besoins de La Havane.

"Nous avons accepté qu'ils viennent et que viennent les experts internationaux et les assureurs", a indiqué le ministre Yzquierdo, qui a précisé que l'appareil était loué depuis "moins d'un mois" par Cubana de Aviacion et que la compagnie mexicaine "s'occupe de l'entretien des avions (qu'elle loue), c'est sa responsabilité".

Le long et douloureux travail d'identification des passagers tués vient à peine de commencer.

99 des 110 victimes étaient cubaines, selon les autorités. Mais la liste des disparus ne sera pas communiquée tant que toutes les familles n'auront pas été contactées.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cuba : une 111e victime du crash aérien

Ukraine : arrestation à Cuba de 17 personnes suspectées de recruter pour la Russie

Aviation : des boulons manquaient sur le 737 d'Alaska Airlines