DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Philippe Roth : mort d'un géant de la littérature

Vous lisez:

Philippe Roth : mort d'un géant de la littérature

Philippe Roth : mort d'un géant de la littérature
Taille du texte Aa Aa

"Quand le monde entier ne croira plus en Dieu, ce sera un endroit formidable."

La phrase est signée Philippe Roth.

Les hommages en mémoire de l'écrivain décédé sont innombrables.

L'actrice Mia Farrow évoque un "géant des lettres" alors qu'un autre internaute rappelle que Roth avait étrillé Donald Trump en assurant que le vocabulaire du président américain ne contenait pas plus de 77 mots.

Toute sa vie, Philippe Roth a décrit avec sarcasme et férocité le puritanisme de la société qui l'entourait, et notamment dans "Pastorale américaine" qui lui avait valu le prix Pulitzer.

Son nom était sans cesse cité comme le favori pour le Nobel de littérature que l'académie suédoise ne lui a jamais décerné.

Même s'il assurait écrire en tant qu'Américain, et non en tant que juif, le judaïsme est partout dans son œuvre.

"Portnoy et son complexe" l'avait rendu célèbre et la pratique masturbatoire frénétique de son héros l'avait rendu sulfureux aux yeux des religieux rigoristes.

Après 31 livres et son entrée dans la Pléiade, Philippe Roth avait décidé d'arrêter d'écrire.

Philip Roth, écrivain : "J'imagine qu'il y a un moment où la magie finit par vous échapper. Je ne sais pas si c'est agréable ou désagréable, mais à un certain âge les auteurs cessent d'écrire, et s'il persistent après un certain âge, ils n'écrivent plus très bien et il faut s'arrêter."

Philippe Roth est mort ce mardi à New York à l'âge de 85 ans des suites d'une insuffisance cardiaque.

L'écrivain devrait être inhumé la semaine prochaine au Bard College.

Plus de Cult