L'Autriche rabote les aides aux étrangers

L'Autriche rabote les aides aux étrangers
Tous droits réservés  REUTERS/Lisi Niesner
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement conservateur a présenté ce lundi une série de mesures.

PUBLICITÉ

Le gouvernement autrichien a dévoilé ce lundi ses mesures pour réduire les prestations sociales des ressortissants étrangers. Elles vont concerner les réfugiés et les citoyens européens.

Parmi les mesures-phares présentées, la baisse de l'équivalent du revenu minimum social, qui ne pourra être demandé qu'après cinq ans de résidence dans le pays, et sera amputé d'un tiers pour ceux qui ne maîtrisent pas suffisamment la langue allemande.

"La compétence clé pour recevoir la totalité des prestations sociales est la connaissance de l'allemand", a déclaré le chancelier autrichien Sebastian Kurz. "Cela veut dire qu'une personne qui n'a pas une connaissance suffisante de l'allemand n'obtiendra pas l'intégralité des prestations sociales".

Le gouvernement compte présenter ce projet de loi devant le Parlement d'ici fin juin, pour que la réforme entre en vigueur à l'automne. Mais c'est la cour constitutionnelle autrichienne qui indiquera si elle considère cette série de mesures comme discriminatoires. En mars dernier, elle avait barré la route à une décision des instances régionales, jugée illégale pour ce motif.

La coalition qui unit les conservateurs à l'extrême droite vise notamment les dispositifs qui concernent les enfants.Les allocations octroyées aux parents qui travaillent en Autriche, mais dont l'enfant réside dans un autre pays devraient aussi subir des coupes drastiques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bras de fer entre les ministres européens sur la répartition des migrants

La sécurité et la migration au programme de la Présidence autrichienne

Des habitants de Vienne ont marché ce samedi contre le FPÖ, le parti d'extrême droite