DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Maurice : des manifestants musulmans font annuler la Gay Pride

Vous lisez:

Maurice : des manifestants musulmans font annuler la Gay Pride

Maurice : des manifestants musulmans font annuler la Gay Pride
Taille du texte Aa Aa

Des défenseurs des droits LGBT dénoncent une "victoire pour les extrémistes" après l'annulation par les autorités de la 13e marche des fiertés de Port Louis, ce samedi 2 juin. Des centaines de contre-manifestants, en majorité musulmans, dont le rassemblement n'avait pas été autorisé, ont perturbé la tenue de l'événement.

La tension est montée au niveau de la place d'Armes, dans la capitale mauricienne, où une foule d'hommes s'est massée, certains brandissant des pancartes : "LGBT = Malpropt" ou encore "LGBT attire Malediction Bondieu". D'après L'Amicale des Jeunes du Refuge, une association française de défense des homosexuels, les contre-manifestants hurlaient "Allah akbar et des slogans haineux".

Dans une vidéo publiée par l'association, on un responsable de la police mauricienne intervient au milieu de la manifestation illégale pour annoncer l'annulation de la Gay Pride, suscitant l'extase des contre-manifestants.

Pauline Verner, porte-parole du Collectif arc-en-ciel organisateur de la Gay Pride de Port Louis assure à BFMTV avoir reçu plus de 150 menaces de mort. "Ils nous disaient que si le défilé était maintenu, il y aurait un massacre et qu'il ne fallait pas prendre ces menaces à la légère", explique-t-elle, dénonçant le silence des autorités. Le gouvernement mauricien n'a émis aucune réaction depuis les faits.

Certaines éditons de la Gay Pride avaient déjà été perturbées dans cet Etat insulaire de l'Océan Indien en partie francophone. Mais c'est la première fois qu'elle est annulée. L'homosexualité n'est pas illégale en République de Maurice, où la pratique de la sodomie reste en revanche interdite par la loi.

Pour l'éditorialiste mauricien Jérôme Boulle, de l'Express, "ce qui dérange, c'est qu'une manifestation autorisée a été annulée à cause d'une manifestation illégale". Le média, pour qui l'enjeu est de "faire respecter l'ordre républicain", croit savoir qu'une enquête a été ouverte et que "la police aurait reçu l’instruction d’identifier les meneurs des manifestants homophobes".

La situation a suscité de nombreuses réactions à l'international. Par exemple, le comparateur de vols en ligne réunionnais vol974.com a suspendu toutes les réservations vers Maurice pour "apporter son soutien aux militants pour la liberté".