DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen : les combats pourraient encore aggraver la crise humanitaire

Vous lisez:

Yémen : les combats pourraient encore aggraver la crise humanitaire

Yémen : les combats pourraient encore aggraver la crise humanitaire
Taille du texte Aa Aa

Le mois saint du ramadan touche à sa fin et c’est dans la souffrance que les Yéménites s’apprêtent à célébrer la fête de l’Aïd. Aux portes d’Hodeida, de violents combats continuent d’opposer forces gouvernementales et rebelles houtis. Or, cette ville portuaire de l’ouest du Yémen est le point d'entrée d'une bonne partie des importations et de l'aide humanitaire en territoire yéménite. Elle constitue un endroit stratégique. Le port, par où transite l’essentiel des marchandises est pour l’instant épargné par les attaques. Il reste ouvert en dépit de l’assaut, mais s’il devait fermer les conséquences pourraient être dramatiques selon l’ONU.

Déjà considérée comme "la pire au monde", la crise humanitaire qui frappe le Yémen pourrait en effet encore s’aggraver. Près de 8 millions de personnes sont menacées par la famine au Yémen.

La bataille d’Hodeida est la plus importante depuis l'offensive de l'été 2015. Estimant que cet assaut risquait d’avoir des conséquences catastrophiques sur la population civile, plusieurs ONG ont jugé que le contexte n’était pas favorable à l’organisation d’une conférence humanitaire sur le Yémen. Elle est prévue fin juin à Paris. La France a réaffirmé son souhait de l'organiser.