DERNIERE MINUTE

Attentat déjoué en France : l'Iran dénonce une machination

Attentat déjoué en France : l'Iran dénonce une machination
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un couple de Belges d'origine iranienne a été arrêté à Bruxelles, soupçonné de vouloir commettre un attentat contre l'opposition iranienne en France. Dans leur voiture, la police belge a saisi 500 grammes d'explosifs et un mécanisme de mise à feu. Ils ont été inculpés lundi de "tentative d'attentat terroriste".

Le couple est soupçonné d'avoir voulu attaquer samedi à Villepinte, près de Paris, un rassemblement des "Moudjahidine du Peuple Iranien", parti d'opposition interdit par les autorités iraniennes.

Quelque 25 000 personnes ont pris part au sommet, dont l'ancien président de la chambre des représentants américaine, Newt Gingrich, et l'ex maire de New York Rudy Giuliani, tous deux proches de la Maison Blanche.

Par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Téhéran a dénoncé un stratagème destiné à lui nuire en pleine visite présidentielle en Europe pour sauver l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien.

Hassan Rohani est actuellement en Suisse et doit se rendre demain en Autriche, qui assume depuis dimanche la présidence tournante de l'Union européenne.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.