DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaïlande : quatre enfants sortis de la grotte, l'opération suspendue

Vous lisez:

Thaïlande : quatre enfants sortis de la grotte, l'opération suspendue

Thaïlande : quatre enfants sortis de la grotte, l'opération suspendue
Taille du texte Aa Aa

On s'achemine peut-être vers la fin de leur calvaire. Les opérations de sauvetage des douze adolescents et de leur entraîneur ont débuté en Thaïlande. Après plusieurs heures, les secouristes sont parvenus à faire sortir quatre d'entre eux. Ils ont enfin pu rejoindre l'air libre et ont été pris en charge à l’hôpital de Chiang Rai.

Il reste donc au fond de ce labyrinthe de galeries souterraines huit enfants et leur entraîneur, coincés là depuis le 23 juin. Et ils vont devoir encore faire preuve de patience car les plongeurs ont dû suspendre leur travail. Les opérations devraient reprendre au plus tôt à l'aube lundi (heure française).

Pas d'autre choix, tant le parcours de quatre kilomètres qui sépare l'entrée de la grotte du groupe est extrêmement compliqué, avec notamment un goulot d'étranglement où le risque est de rester coincé. Un plongeur thaïlandais, retraité de l'armée et très aguerri, est d'ailleurs décédé vendredi en tentant de réapprovisionner le groupe.

Autre difficulté majeure: la plupart des enfants ne savent pas nager et n'ont aucune expérience de la plongée. Selon les autorités thaïlandaises, évacuer ceux restant pourrait prendre deux à trois jours supplémentaires.

Il ne faut pourtant pas perdre une minute car si les conditions actuelles sont favorables, des pluies importantes pourraient toucher la région dans les jours à venir. Le niveau de l'eau pourrait alors monter dans la grotte rendant le sauvetage encore plus périlleux.

Les douze enfants et leur entraîneur de foot étaient partis pour une balade le 23 juin dans ce réseau souterrain fréquenté par les habitants de la région. Ils avaient alors été surpris par une subite montée des eaux due à la mousson, les empêchant de faire demi-tour.

Le 2 juillet, des plongeurs britanniques avaient réussi à atteindre le groupe. Ils avaient découvert treize personnes à bout de force mais saines et sauves.