DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alexandre Benalla mis en examen avec quatre autres suspects

Vous lisez:

Alexandre Benalla mis en examen avec quatre autres suspects

Alexandre Benalla mis en examen avec quatre autres suspects
Taille du texte Aa Aa

Emmanuel Macron n'avait pas connu pareille crise politique depuis le début de son mandat.

En cause, un de ses hommes de l'ombre, Alexandre Benalla, chargé de la sécurité du président français, qui a été filmé en train de molester deux manifestants en marge des défilés du 1er mai à Paris.

Étrangement, l'homme est équipé à ce moment-là d'un casque de policier, alors qu'il n'a qu'un rôle d'observateur.

Il sera suspendu de ses fonctions le lendemain par l’Élysée, mais continuera à être vu par la suite lors des déplacements du président français.

L'opposition de droite comme de gauche dénonce un scandale d’État et accuse l’Élysée d'avoir cherché à étouffer l'affaire.

Les députés dénoncent le mutisme du gouvernement, à l'image de Christian Jacob (Les Républicains) devant l'Assemblée nationale :

« Aucune communication depuis trois jours, pas de gouvernement, pas d'expression du président de la République devant une affaire aussi grave. Avez-vous pris conscience de cela mes chers collègues ? »

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sera entendu ce lundi sur cette affaire par une commission d'enquête parlementaire.

Alexandre Benalla et un employé du parti d'Emmanuel Macron ont été mis en examen ce dimanche. Même sort pour trois haut-gradés de la police nationale, suspendus pour avoir transmis des images de vidéo-surveillance à Alexandre Benalla, dont le véritable rôle auprès d'Emmanuel Macron doit être éclairci.