Guerre commerciale : l'inquiétude des viticulteurs californiens

Guerre commerciale : l'inquiétude des viticulteurs californiens
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les mesures protectionnistes prises par Donald Trump contre la Chine suscitent l'inquiétude en Californie, en particulier chez les viticulteurs, qui craignent de ne plus lutter à armes égales avec leurs concurrents.

PUBLICITÉ

On la surnomme le verger de l'Amérique. La Californie et ses fruits sont particulièrement menacées par la guerre commerciale voulue par Donald Trump. Les viticulteurs sont inquiets. A l'image d'AJ Fairbanks, un Californien dont les exportations vers la Chine représentent 7 % de la production.

“En ce moment, une bouteille de vin californien vaut 100% plus cher en Chine, explique-t-il. Si vous vendez la bouteille 20 dollars aux États-Unis, la même sera vendue plus de 40 en Chine. Donc si vous imposez une taxe supplémentaire de 15%, la bouteille vaudra plus du double”.

Le vin a déjà été frappé de taxes douanières de 35 % ces derniers mois.

AJ Fairbanks exporte depuis maintenant neuf ans vers l'Empire du Milieu. Il souligne le risque de ne plus pouvoir jouer à armes égales avec ses concurrents.

“Les vins du ‘nouveau monde’ sont nos concurrents en Chine. L’Australie, le Chili, l’Argentine sont des marchés nouveaux, avec des prix raisonnables et un gros volume, et ces pays bénéficient d’accords commerciaux favorables avec la Chine. Ce sont vraiment nos concurrents”.

Pour l'instant, aucune cargaison vers la Chine n'a été bloquée. Les viticulteurs californiens estiment qu'un premier bilan pourra être dressé dans six mois environ.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

New York touché par un séisme de magnitude 4,8

No Comment : un mort et deux blessés après la chute d'une section de grue en Floride

L'enquête sur l'effondrement du pont de Baltimore s'accélère