EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Des agriculteurs en colère bloquent le Tour

Des agriculteurs en colère bloquent le Tour
Tous droits réservés 
Par Pierre Michaud
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un collectif d'éleveur mécontent de son déclassement a fait barrage mardi au peloton du tour de France, 30km après le départ de Carcassonne.

PUBLICITÉ

Le Tour de France cycliste a été pris en otage mardi matin par des agriculteurs en colère. Ce n'était plus arrivé depuis 1982.

A l'origine du blocage, un collectif d'éleveur de la Piège, dans l'Aude, venu avec brebis et bâtons de berger, profiter de la caisse de résonnance médiatique offerte par la Grande Boucle, afin de réclamer le maintien de leur région en zone défavorisée

Joint par téléphone, Yann Vétois, éleveur et membre active de "Pour que vive la Piège" revient sur cette action : "On savait que le tour de France passait dans la Piège, on s'est dit si on n'a pas de réponses, on passe à l'action. Les forces de l'ordre étaient là et quand on a voulu se mettre sur la route, ils ont utilisé des moyens lacrymogènes. Ils ont gazé les brebis, ils ont gazé les éleveurs et les éleveuses."

Une fois évacués, les manifestants ont pu rentrer chez eux. Côté course, le peloton, arrivé sur place quelques minutes après l'incident, a dû stopper son effort 300m plus loin, les yeux brûlés par le nuage persistant de lacrymogène.

Au total, une interruption de 17 minutes pour la caravane du Tour.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les coureurs mordent la poussière du Tour

Tour 2018 : Alaphilippe, à la folie